M2 EPIRIS EPIdémiologie et gestion des RISques  EPIRIS 2016-2020.pdf

SCHEMA-TYPE DU NOUVEAU PARCOURS EPIRIS : SITE WEB EPIRIS MSP SCHEMA TYPE HABILITATION 2016-2020.pdf

Responsables : Pr Philippe VANHEMS et Pr Vincent PIRIOU

 La rentrée EPIRIS le 

 Emploi du temps prévisionnel :

Pr Philippe VANHEMS Pr Vincent PIRIOU
Université Claude Bernard Lyon 1
LPE-Epidémiologie et santé internationale
CIRI-UCBL-CNRS-UMR 5358
7 Rue Guillaume Paradin
69372 Lyon
Tél : 00 33 (0) 4 72 11 07 20
Université Claude Bernard Lyon 1
Service d'Anesthésie Réanimation
CHLS
165 chemin du Grand Revoyet Bt 3A -
69495 Pierre-Bénite 
Tél : 00 33 (0) 4 78 86 20 70 
Fax: 00 33 (0) 4 78 86 17 14
 Secrétariat : Sylvie NEBOUT et Manon LYONS  

Tél : 04 26 68 82 41 (sylvie.nebout@univ-lyon1.fr et manon.lyons@univ-lyon1.fr),

Master Santé Publique - Département de Biologie Humaine

M2 Epidémiologie et Gestion des Risques (EPIRIS)

8 Avenue Rockefeller - Bureau 1112 (rez de chaussée, Mission Handicap)

69373 Lyon cédex 08

 

 

Objectifs : La spécialité EPIRIS apporte une formation solide à la méthodologie en épidémiologie, des enseignements thématiques (épidémiologie des maladies infectieuses, des cancers, des accidents, etc.), ainsi qu’une formation ciblée sur la gestion des risques sanitaires qui est un champ professionnel dont l’importance est croissante. Cette spécialité forme des praticiens gestionnaires des risques associés aux soins et des spécialistes en charge de lutter contre les infections nosocomiales. Il s’agit d’un secteur qui connaît un développement considérable dans les systèmes de santé comme cela a été le cas préalablement dans les autres secteurs de production « à haut risque ».

Il s'agit donc de fournir aux étudiants les connaissances, les méthodes et les outils pour leur permettre :

- De décrire les événements indésirable ayant un impact tant individuel (infection, perte de chance, séquelles diverses etc.) sur la santé des malades et au niveau du système de santé (organisation, coûts, image etc.)
- D'analyser les facteurs associés à l'apparition de ces événements. Ces facteurs pouvant être à la fois des facteurs de risque et des facteurs protecteurs,
- De gérer des risques, liés aux activités de soins et à leurs conséquences environnementales
- De participer à la formation de futurs responsables de gestionnaire de risque (médecins, pharmaciens, scientifiques,) ainsi que les futurs cadres de santé.


Débouchés : 
- Secteur public : Etablissements de santé, ministère, agences internationales et nationales (OMS, AFSAPS, Agence de Biomédecine, INVS…), agences régionales et départementales (ARH/ARS, DRASS, CIRE, CRAM, DASS,…), municipalités (service hygiène)…

- Secteur privé : Vigilances, poste de responsable qualité, hygiène, sécurité, gestion des risques et environnement, responsable des vigilances, cabinets d’audit et conseils spécialisés dans les risques sanitaires, industries pharmaceutiques, agro alimentaires et environnement…

 

Déroulement : Les enseignements consistent en cours magistraux et travaux dirigés. Chaque étudiant bénéficie d’un tutorat par l’un des enseignants du master Santé Publique, lui permettant de faire le point sur ses acquis et difficultés éventuelles. A ceci s’ajoute des projets tuteurés et un stage de 4 à 6 mois.

- Travail sur publications : On favorisera toute valorisation scientifique des travaux personnels des étudiants (présentations dans des congrès (poster, communication orale), article scientifique, etc. (voir tableau Réussite des étudiants).
- Le stage se fait sous la responsabilité du directeur de stage dont la désignation est validée par la commission pédagogique du master.
 
Conditions d'accès : Sous réserve d'examen du dossier par le Jury d'admision
Etudiants en formation initiale, ayant validé le M1
- Professionnels visés  et ayant déjà validé un M1 ou pouvant justifier d’une équivalence : Médecins et pharmaciens des établissements de santé/Infirmières et cadres soignants/Directeurs d’établissements de soins/Gestionnaires de la qualité et des risques/Hygiénistes et épidémiologistes hospitaliers
- Etudiants provenant de grandes écoles